Revue de l'Araire - N°173 juin 2013

Numéro spécial sur « L’évolution de l’agriculture en Pays Lyonnais de 1950 à nos jours ».

L’histoire récente, plus précisément l’histoire non évènementielle, celle des changements et des évolutions qui se sont déroulés sous nos yeux dans le monde rural du Lyonnais au cours des cinquante dernières années, est peut-être la moins connue du grand public, car elle ne fait guère l’objet d’articles et d’informations dans les médias. Il est aussi fort probable que les acteurs de ces changements remarquables – à telle enseigne qu’on utilise par exemple le terme de « révolution » pour la révolution fourragère des années 1970 en Lyonnais – ne prennent pas toujours la mesure des innovations locales, qui ont rayonné sur toute la France rurale. Il s’agit certes de techniques culturales, mais aussi de modèles de travail en commun.

Jean-Pierre Houssel nous dit que « l’opinion a été peu sensible au côté exemplaire de cette mutation, les professionnels parce qu’ils sont inquiets des perspectives du lendemain, les promeneurs venus de la ville parce qu’ils cherchent à retrouver les images de leur enfants ». Certes, ces images du passé sont portées aussi par des gens de la campagne – les belles fêtes de la batteuse en témoignent – et par la littérature aussi bien française que francoprovençale, mais on peut être certain que les agriculteurs retraités qui se dépensent dans ces fêtes et festivals traditionnels sont tout aussi enthousiastes en grimpant sur la batteuse de jadis qu’en évoquant les mutations des cinquante dernières années, quand ils ne vont pas eux-mêmes donner de leur personne pou aider leurs enfants dans leurs travaux.

Henri Hours soulignait naguère dans notre revue que l’identité du Pays Lyonnais n’apparaissait qu’ « en traits pâles et ténus » dans l’histoire (n°134 de la revue). Il est vrai que dans les représentations habituelles, les pays voisins – Beaujolais ou Forez, pour citer les plus proches – jouissent dans le public d’une renommée bien plus grande. Mais la lecture du présent numéro montre que le dynamisme et l’inventivité des gens du Pays Lyonnais en ont fait au cours de la seconde moitié du XXe siècle une des « petites régions » les plus innovantes de France.

Les articles traitent tous d’aspects de la vie rurale et agricole, sous des angles différents et souvent en des lieux différents du Pays Lyonnais ; mais on reconnaît bientôt que les changements se font selon des principes qui sont partout semblables et que la dynamique est partout aussi forte, qu’il s’agisse de modernisation agricole, d’intensification laitière, de partage des connaissances et des moyens techniques, de collaboration entre spécialistes et agriculteurs, de formation de coopératives et d’instances locales, d’initiatives nouvelles comme la vente directe, la sélection des bêtes ou des arbres fruitiers, etc. On voit aussi qu’une bonne partie des jeunes n’a pas quitté la campagne, et qu’on observe même une certaine croissance démographique.

La lecture de ce numéro permettra à tous de mieux connaître l’évolution récente du Pays Lyonnais. Tous y trouveront leur compte, citadins désirant mieux comprendre le pays qui les entoure et les ruraux, qui pourront situer leur spécialité et leurs préoccupations au sein d’un ensemble plus vaste.

Claude Longre

Résumés des articles de la revue


Acheter la revue 

Envoi à réception de votre règlement à L'ARAIRE.

  • Si vous souhaitez régler par chèque, voici l'adresse pour envoyer le règlement: ARAIRE - Passage de l'Araire - 69510 MESSIMY
  • Payer directement en ligne avec votre carte de crédit sur notre plateforme sécurisée HelloAsso en cliquant sur le bouton ci-dessous.